© Maxyme G. Delisle

Emmanuelle Cornu

Anna, salle d’attente

Anna ne réfléchit pas. Elle respire superficiellement, se frappe contre les murs, s’acharne à les enfoncer, se blesse, se relève et continue de marcher, les yeux fermés. Elle recherche le bonheur, espère un signe du destin, mais se retrouve immanquablement dans l’antichambre de sa propre vie. Anna, prisonnière en sa salle d’attente.

Résumé

Anna a vingt-sept ans et n’a pas rencontré le grand amour. Elle saute quelques étapes dans son existence de jeune lesbienne et décide d’entrer dans la course à la maternité. Michaëlle, une globetrotteuse volage, vient bouleverser ses plans. C’est le coup de foudre. Anna tombe de haut et se voit confrontée à une décision douloureuse : nourrir son affection pour Michaëlle ou poursuivre son rêve parental. Dans le doute, Anna préfère une troisième option : elle abandonne les inséminations, opte pour l’adoption, puis s’acharne à transformer son amante en épouse fidèle. Les rêves d’Anna volent en éclats. De crise en crise, Anna tente de sortir de son marasme, mais s’enfonce dans la dépression. Anna troque une salle d’attente pour une autre.

L’auteure

Emmanuelle Cornu, Montréalaise de naissance et d’adoption, enseigne à la maternelle depuis seize ans. À l’aube, entourée de sa femme, de son fils et de ses chats, la prof cède la place à l’écrivaine, histoire de se trouver... et de se retrouver. Elle a publié un premier ouvrage, le recueil de nouvelles Jésus, Cassandre et les demoiselles (Druide, 2012), qui lui a valu d’être finaliste au Grand Prix littéraire Archambault 2013.

Ils ont aimé

« L’écriture dans ce premier roman d’Emmanuelle Cornu est nerveuse, fébrile. De très courtes phrases, une langue crue, à chaud. »

- Mario Cloutier, La Presse

« Rare fiction traitant de la maternité du point de vue d’une femme homosexuelle célibataire, Anna, salle d’attente met salutairement en lumière les tiraillements devant lesquels, même en 2016, notre société place encore les membres de la communauté gaie souhaitant avoir des enfants. »

- Dominic Tardif, Le Devoir

« […] des émotions intenses, en peu de mots, chapitre après chapitre. » »

- Marie-France Bornais, Le Journal de Québec

« Le récit est fait de courts chapitres et l’écriture, de style télégraphique, confère au récit un rythme syncopé. Ce rythme nous mène au cœur de l’effervescence émotive d’Anna. Emmanuelle Cornu aborde avec un sarcasme succulent des questions importantes, voire graves, telles que la maladie mentale et le désir d’enfant, l’homosexualité, la réalité des célibataires souhaitant avoir des enfants et les options qui s’offrent à eux. Ce dernier point est dépeint avec acuité. »

- Yannick Ollassa, Livresquement boulimique

« […] un court roman solide et enraciné, aux personnages souffrants, grand ouverts et déchirés, aux propos directs, à la fois tendres et drus, le plus souvent retenus puis criés, projetés, rejetés. […] D’une plume acérée et vorace, d’une lucidité et d’une transparence parfois désarmantes, ce nouveau roman d’Emmanuelle Cornu emporte, interroge les convictions, bouscule les concepts et exige presque qu’on prenne parti. Précis et cinglant parfois, le texte peut aussi être sensible et d’une rare délicatesse. »

- Marie Robert, La Recrue du mois

« Emmanuelle Cornu fait montre d’une écriture très particulière, presque décousue, qui fait pénétrer de plain-pied dans la psyché d’Anna et nous confronte avec l’enchevêtrement de ses pensées. […] Un premier roman qui révèle la richesse d’un imaginaire tout en dégradés. »

- Benoit Migneault, Fugues

« Le style d’écriture de l’auteure est unique. Les phrases sont courtes et souvent sans verbe. Ce sont des successions de mots, bien choisis, qui nous laissent beaucoup d’images en tête. Les dialogues sont aussi intégrés dans le texte sans tiret, sans espace et sans guillemets. J’aime bien quand c’est différent ! Une belle découverte. »

- Blogue Les lectures de Marguerite

« C’est l’écriture d’Emmanuelle Cornu qui dicte le rythme de la narration et de l’action des personnages. Cette cadence est tout en ellipses, en phrases monosyllabiques, en chutes brutales d’un épisode à l’autre. »

- Jean-François Crépeau, Canada français

« Emmanuelle Cornu nous offre le récit sensible, lucide, parfois désarmant d’une jeune femme partagée entre son désir d’être mère et celui de s’aventurer dans l’inconnu avec Michaëlle. »

- Catherine Pépin, Cahier Archambault

« Un roman assez percutant [qui] va assurément vous surprendre. […] Un roman fort et bien de son temps. »

- Billy Robinson, Samedi de lire
Roman - 200 pages - 19,95$

En librairie le 20 janvier 2016

ISBN PAPIER : 978-2-89711-232-5
ISBN EPUB : 978-2-89711-233-2
ISBN PDF : 978-2-89711-234-9

Également paru chez Druide

Jésus, Cassandre et les demoiselles
Jésus, Cassandre et les demoiselles