Tout
Livres
Auteurs
Actualités
Recherche Annuler Annuler Recherche Druide
Druide
© Renaud Philippe

Bernard Gilbert

Pygmalion tatoué

Voici l’étrange remake de la millénaire histoire de Pygmalion, artiste grec, et de Galatée, son envoûtante sculpture, à qui Vénus donna vie pour satisfaire l’intense sentiment amoureux de son créateur. Avec Xavier et Klaude, toutefois, le résultat, très XXIe siècle, devient cocktail de cynisme et de vengeance. Après Ovide, George Bernard Shaw et d’autres, Bernard Gilbert propose une version noire de ce mythe captivant.

Résumé

S’aiment-ils? Jouent-ils un jeu? Klaude Garceau, rebelle de basse-ville, s’invite dans la vie de Xavier du Moulin, rentier de l’industrie du luxe. Fantasme? Semble bien que oui... Amour? Pas vraiment... Vengeance? Assurément... Cela dépend du point de vue où le lecteur se place: celui de Xavier, celui de Klaude ou celui du privé Fauvert, qui décide en bout de piste à quelle version aura droit le lecteur. La relation entre Klaude et Xavier est belle, dure, tragique. Noire, concluerons-nous, malgré quelques moments glorieux et la promesse impossible de sentiments profonds. Roman cruel épicé de cynisme, qui picosse les travers d’une humanité dérangée, Pygmalion tatoué fait semblant de ne pas prendre au sérieux ce qui, finalement, doit mériter toute notre attention: le conflit humain d’origine sociale.

L’auteur

© Renaud Philippe

Fier résident de l’ile d’Orléans, Bernard Gilbert est actif comme écrivain et gestionnaire culturel depuis près de quarante ans. Pygmalion tatoué est son troisième roman et son dixième livre. Après avoir travaillé dans les milieux du théâtre, de la musique, des événements internationaux et de l’opéra, il est revenu vers la littérature en 2013, à titre de directeur de la Maison de la littérature pour L’Institut Canadien de Québec.

Roman
280 pages
Collection : Écarts
Dimensions : 13 x 22 cm
Paru le 9 mars 2016
Papier
ISBN 978-2-89711-274-5
22,95$
Numérique - EPUB
ISBN 978-2-89711-275-2
15,99$
Numérique - PDF
ISBN 978-2-89711-276-9
15,99$

Ils ont aimé

« C’est ce déchirement, ce paradoxe du sentiment amoureux qu’exploite habilement Bernard Gilbert. […] Mais parce que ses personnages ne sont pas tout d’un bloc, justement, qu’ils sont pétris de contradictions, ils parviennent à nous surprendre jusqu’au bout. »

- Danielle Laurin, Le Devoir

« C’est très efficace. C’est angoissant. […] Et il y a beaucoup de scènes qui se passent dans Québec et ce n’est pas touristique ; ça m’a plu beaucoup. »

- Chrystine Brouillet, Salut Bonjour Week-end

« Bernard Gilbert pose un regard assez cynique sur le monde dans ce troisième roman […]. En sautant d’un point de vue à l’autre, on découvre peu à peu la relation qui lie les deux personnages, qualifiée de belle, tragique et surtout, noire. »

- Prisca Benoit, L’Autre Voix, Le Québec Express et Québec Hebdo

« Leur relation est tragique, dure, cruelle et met en évidence les conflits humains d’origine sociale. […] Bernard Gilbert dresse un très bon portrait psychologique des personnages : on sait vite à qui on a affaire […]. »

- Marie-France Bornais, Le Journal de Québec

« Roman cruel épicé de cynisme, qui picosse les travers d’une humanité dérangée, Pygmalion tatoué fait semblant de ne pas prendre au sérieux ce qui, finalement, doit mériter toute notre attention : le conflit humain d’origine sociale. »

- Louise Turgeon, Planète Québec

« Pour lui, le roman policier est loin d’être un sous-genre. Il s’avère plutôt une manière parfaite pour exprimer les travers de l’espèce humaine.  »

- Isabelle Beaulieu, Les libraires