Tout
Livres
Auteurs
Actualités
Recherche Annuler Annuler Recherche Druide
Druide
© Richmond Lam

Claude Champagne

Écrire le mal

Écrire le mal, c’est le journal intime d’une enquête sur le mal. C’est un polar psychologique aux accents de thriller qui met en scène un écrivain dans une agence de détectives privés, des animaux mutilés, un gourou du mal, une adolescente disparue, l’espoir... Et la littérature. C’est un récit poignant rythmé par des revirements inattendus et la lancinante douleur d’un père.

Résumé

Je n’avais pas écrit un seul mot ou presque depuis la disparition de ma fille, ni même déjà tenu un journal de ma vie. Pourtant, me voici ce soir à rédiger ces lignes, comme mon père avant de mourir. Après les événements d’aujourd’hui, ça a été plus fort que moi.

Ainsi débute le journal d’une enquête menée par Jean Royer, un écrivain qui vient d’hériter de la petite agence de détectives privés de son père. Alors qu’il s’apprêtait à annoncer aux deux employés sa décision de vendre l’entreprise, une vieille femme est arrivée en larmes : on avait tué son chien. Sur les lieux du «crime», Jean Royer découvre ce qu’il appelle un camp de vacances pour futurs tueurs en série. À partir de ce moment, connaitre l’identité du malade qui a perpétré ces atrocités l’obsède. Serait-ce un semblable désaxé qui, six ans plus tôt, a enlevé sa fille jamais retrouvée? Cette fois, il a peut-être les moyens de remonter jusqu’au coupable. En s’approchant de la vérité, Jean Royer s’enfonce dans les méandres de l’âme humaine, d’où surgissent d’anciennes mais vives blessures.

L’auteur

© Richmond Lam

Les multiples projets de Claude Champagne l’ont conduit à écrire pour la scène, la radio, la télévision, ainsi que des romans jeunesse. En 1996, il a cofondé Dramaturges Éditeurs, la seule maison d’édition spécialisée en dramaturgie au Québec, où il a été éditeur pendant huit ans. Il se consacre actuellement à l’enseignement de la littérature et à l’écriture de romans. Pour créer Écrire le mal, il a puisé plusieurs éléments à même sa propre vie, dont l’agence de détectives privés du père et l’absence de la fille adolescente.

Roman
272 pages
Collection : Reliefs
Dimensions : 15,2 x 23 cm
Paru le 10 septembre 2014
Papier
ISBN 978-2-89711-132-8
22,95$
Numérique - EPUB
ISBN 978-2-89711-133-5
15,99$
Numérique - PDF
ISBN 978-2-89711-134-2
15,99$

Ils ont aimé

« Un tandem absolument inusité, émouvant, pour un récit à plusieurs voix : elles se répondent sans jamais se confondre. »

- Chrystine Brouillet, Salut Bonjour

« Un premier thriller, signe avant-coureur d’un talent indéniable et d’une plume acérée comme un couteau tranchant. Claude Champagne réussit, ici, un très bon roman avec tous les ingrédients pour plaire aux amateurs du genre : une bonne enquête, des personnages complexes, un regard acerbe sur notre société et une tension qui nous agrippe de plus en plus. »

- Richard Migneault, Polar, Noir et Blanc

« Un roman bouleversant qui aborde le mal dans sa plus dérangeante expression. Les personnages sont complexes et si bien construits, si véridiques que le lecteur est entraîné même malgré lui dans les profondeurs de la souffrance. Et que dire de cette fin qui vous ébranlera à coup sûr ! À mon avis, c’est un des romans à lire cet automne. »

- Yannick Ollassa, Livresquement boulimique

« C’est toute la force de ce livre qu’il faut lire, au-delà de l’intérêt bien réel d’une intrigue qui nous tient en haleine, pour ce qu’il nous apporte: Une réflexion autant qu’un témoignage sur les méandres et les facettes de qui l’on est face à soi-même, face aux autres, face au drame, face au mal et les dérives possibles de son expression par le détournement de l’Art. »

- Christiane Dubreuil, Info-Culture.Biz

« J’avais hâte de reprendre ma lecture au retour du boulot, de voir ce qui allait finalement arriver, si Jean allait retrouver sa fille, s’il allait finir par retrouver le mutilateur d’animaux. Des chapitres courts ponctuent cette merveille de Claude Champagne. Si courts que le rythme soutenu de l’intrigue nous force à tourner les pages, à lire un nouveau chapitre avant le sommeil, à poursuivre la lecture en montant les marches du métro, en marchant sur le trottoir. Les personnages sont vrais, passionnés, attachants. J’en voudrais encore! »

- Marie-Josée Turgeon, Au fil des pages

« Un bon suspense. L’auteur a bien des talents. »

- André Maccabée, Cité Boomers

« À dévorer si on aime avoir vraiment peur!  »

- Julie Roy, Coup de pouce

« Roman métissé, Écrire le mal devrait plaire aux amateurs de récits qui combinent suspense et autofiction. Je profite en terminant de l’occasion pour saluer l’initiative des Éditions Druide de publier, depuis leur fondation en 2012, des polars de qualité. »

- Ariane Gélinas, Interférences