Tout
Livres
Auteurs
Actualités
Recherche Annuler Annuler Recherche Druide
Druide

François Désaulniers

L’Aiguilleur

L’Aiguilleur, c’est une fin explosive, une fin cachée et une fin rêvée, un roman dont vous êtes le héros, un manifeste, un message sur un répondeur, une mise en abime, du sang, du mystère et de l’émoi. Entre autres. Une histoire d’avant Internet à la fine pointe de la technologie du papier.

Résumé

Voici une invitation à découvrir toute la richesse qui se cache dans l’ordinaire de nos vies, une célébration du potentiel surréaliste de nos quotidiens. À partir d’une histoire de dessins étrangement envahissants et d’une intrigante silhouette blanche, l’Aiguilleur réfléchit à haute voix sur le libre arbitre et la destinée de tous les jours, sur le vertige des possibles. Pour sa peine, le lecteur aura droit à quarante-cinq façons différentes de lire ce récit. Quarante-six s’il triche. Mais alors, l’histoire risque de mal se terminer. Et plus tôt que prévu... Un récit étonnant, déjanté et plein d’humour pour lecteurs audacieux.

L’auteur

François Désaulniers a fait des études en littérature et en théâtre à l’Université de Montréal et à Paris X. Il est auteur-compositeur-interprète et travaille aux Éditions d’art Le Sabord, maison spécialisée en littérature et en arts visuels. Il a créé la série jeunesse Sur le bout de la langue et publié quelques carnets de voyage. Solitaire, contemplatif, il aime la forêt, le thé Wulong et les pommes vertes.

Récit
200 pages
Collection : Écarts
Dimensions : 13 x 22 cm
Paru le 4 septembre 2013
Papier
ISBN 978-2-89711-058-1
17,95$
Numérique - EPUB
ISBN 978-2-89711-059-8
12,99$
Numérique - PDF
ISBN 978-2-89711-060-4
12,99$

Ils ont aimé

« […] est-il essentiel de refermer un roman en étant convaincue d’en avoir saisi les moindres tenants et aboutissants? Pas nécessairement. Surtout quand le voyage a été aussi ludique et savoureux, ni quand on a pris un tel contentement à suivre l’auteur dans ses douces affabulations! À l’instar de son protagoniste, L’Aiguilleur cache “quelque chose de dérisoire et de merveilleux” à l’intérieur : l’un comme l’autre s’avère “un biscuit chinois”. Et ce biscuit, on le déguste jusqu’à la dernière miette, pour le simple plaisir coupable qu’il représente.★★★½ »

- Valérie Lessard, Le Droit

« Une écriture habile et quelque peu fantastique. »

- Stéphanie Lavoie, L’Écho de Shawinigan

« […] plume habile et imagée […] L’Aiguilleur demeure un récit déroutant, qui nous propose de suivre un narrateur au gré de ses pensées, de ses impressions, de ses émois, de ses observations et de l’humour fin qui le caractérise.  »

- Linda Corbo, Le Nouvelliste

« […] une invitation à découvrir toute la richesse qui se cache dans l’ordinaire de nos vies, une célébration du potentiel surréaliste de nos quotidiens. […] Un récit étonnant, déjanté et plein d'humour pour lecteurs audacieux. […] J’aime ces livres qui surprennent, avec des découvertes que nous faisons à chaque page loin d'être banales […]. »

- blogue Les Éditions de la Noraye

« Un riche et original mélange, il faut en convenir, qu’il met à profit en nous entraînant dans la profondeur des détails du quotidien, alors que nous déambulons avec le narrateur sur les sentiers d’une vie somme toute banale, mais réellement attachante. […] Désaulniers décide de jouer d’audace, et ça fonctionne. »

- Le Libraire

« Voici un roman particulier ! […] Bref, un roman pour les audacieux par un auteur qui l’est lui-même ! »

- Claire Tétrault, Journal le Courrier

« L’aiguilleur, de François Désaulniers, publié aux éditions Druide, se démarque par son originalité. […] Une expérience dont on sort transformé. »

- Marie-Hélène Therrien, Autour de l’île