Tout
Livres
Auteurs
Actualités
Recherche Annuler Annuler Recherche Druide
Druide
© Maxyme G. Delisle

Alain Beaulieu

Le festin de Salomé

Il s’agit, pour Alain Beaulieu, d’un retour à la maison. Parti d’Amérique centrale avec Le Postier Passila, il a remonté les États-Unis avec Quelque part en Amérique pour enfin aboutir chez lui, à Québec. Ce retour aux sources n’a rien de réconfortant, puisque son personnage principal s’y découvre en pleine crise identitaire, incapable de dire qui il est ni d’où il vient. Il ne s’agit ni d’un rêve ni d’un délire, mais plutôt d’une incapacité à être au monde autrement que multiple et inconsistant.

Résumé

Tout commence au chic bar Le Croissant d’Or. Le spectacle d’un nain grivois et d’une danseuse nue obèse, accompagnés au piano droit par un vieil Irlandais au talent mal canalisé, va bientôt commencer. Notre homme, assis au comptoir devant la bière que vient de lui servir Naomie, fille de la propriétaire des lieux et barmaid à ses heures, ne se doute pas que la belle métisse l’entrainera bientôt dans une virée dont il ne se remettra jamais. Sous le joug d’Aribert Heim, ancien médecin nazi aujourd’hui repentant, il perdra tous ses repères, même les plus intimes, sautant d’une époque à une autre de sa vie sans arriver à les relier les unes aux autres.

L’auteur

© Maxyme G. Delisle

Écrivain et professeur de création littéraire à l’Université Laval, Alain Beaulieu a publié plus d’une douzaine de romans. Il a remporté à deux reprises le Prix littéraire Ville de Québec - Salon international du livre de Québec. Paru en France et au Québec en 2010, Le postier Passila a été sélectionné pour le Prix littéraire du Gouverneur général en 2011. La même année, le Prix à la création artistique du Conseil des arts et des lettres du Québec pour la région de la Capitale-Nationale lui était décerné. En 2014, il a reçu le Prix de la personnalité littéraire de l’Institut canadien de Québec.

Roman
200 pages
Collection : Écarts
Dimensions : 13 x 22 cm
Paru le 12 mars 2014
Papier
ISBN 978-2-89711-087-1
19,95$
Numérique - EPUB
ISBN 978-2-89711-088-8
13,99$
Numérique - PDF
ISBN 978-2-89711-089-5
13,99$

Ils ont aimé

« Bien (d)écrite, l’aventure semble parfois bien réelle, parfois totalement loufoque. Nous sommes ici, en fait, dans un film de David Lynch avec des personnages truculents et mystérieux, un ancien nazi aux initiales A. H., Baby Papillon et Pitou Labotte. […] Bref, on accompagne cet auteur en quête de personnage avec joie.★★★1/2  »

- Mario Cloutier, La Presse

« Traversé de métempsychose et d’onirisme, Le festin de Salomé fait par moments penser à La moustache d’Emmanuel Carrère, à Alice au pays des merveilles ou au Festin nu de William S. Burroughs, dans lequel un écrivain se livre à une exploration potentielle de toutes les facettes de sa personnalité. […] On l’aura compris, Le festin de Salomé fait preuve d’audace formelle (surtout narrative) sans trop sacrifier au plaisir de raconter des histoires. Et Beaulieu y aborde subtilement les ambiguïtés du roman, comme genre. »

- Christian Desmeules, Le Devoir

« [F]idèle à son style, l’auteur sait nous surprendre là où on s’en attendrait le moins. Lancés malgré nous dans une enquête identitaire masquée, déjouée, d’une simplicité et d’une profondeur alarmante, cette nouvelle histoire aborde toutes ces fois dans notre vie où on a dit non, plutôt que oui, vice-versa, et la possibilité de reprendre ces choix, ou pas. Une œuvre littéraire qui prouve son génie dans l’espace offert au lecteur qui accepte d’y laisser des plumes et le flottement réflexif qui s’y rattache bien après les dernières pages. Alain Beaulieu peut être fier de ce qu’il appelle ouvertement son petit défi personnel non prémédité. »

- Arnaud Ruelens-Lepoutre, Impact Campus

« Au talent considérable de l’écrivain s’ajoute ainsi une connaissance poussée des techniques narratives et une réflexion sous-jacente sur la modernité romanesque. »

- André Brochu, Lettres québécoises

« Ce livre appartient à plusieurs genres littéraires qui, tous, peuvent s’estimer respectés; si admirable en est l’agilité. Alain Beaulieu tend la main au fantastique en déplaçant son narrateur anonyme d’un corps à l’autre […] J’admire son art de chevaucher les genres littéraires, d’en faire éclater les frontières géographiques et de doter la fiction d’une vie plus vraie que la vraie.  »

- Laurent Laplante, Nuit blanche

« Roman magique que nous savourons, sans trop nous poser de questions. »

- Dominique Blondeau, Ma page littéraire

« Le festin de Salomé est un de ces romans bizarres et délicieux dans lesquels on peut totalement s’immerger et se laisser porter par le courant. […] Une lecture parfaite pour qui veut lâcher prise pendant 196 pages.★★★★  »

- Ottawa Library, Maple Books

« Son plus récent roman, Le Festin de Salomé, m’a happée. Je l’ai littéralement dévoré. »

- Julia Gaudreault-Perron, Mon Saint Roch

« Vous voyez là un rassemblement d’ingrédients propres à captiver le lecteur. C’est le cas et de surcroît écrit de manière stylisée qui tutoie l’excellence.  »

- Culturehebdo